Le porte-parole de la direction générale des Prisons et de la Rééducation Sofien Mezguich a affirmé qu’aucune contamination du Covid-19 n’a été détectée dans les unités carcérales sur tout le territoire. Il a mis en avant les mesures préventives prises pour la sécurité des détenus, employés et cadres médicaux et paramédicaux affectés dans les établissements pénitentiaires depuis février 2020.

Dans une déclaration samedi à l’agence TAP, le responsable a rappelé que toutes les précautions ont été prises en coordination permanente avec le ministère de la Santé pour prévenir la propagation du virus dans les prisons à l’instar de la suspension des visites sans barrières. Les visites avec barrières sont autorisées une fois par semaine en plus de la réduction du nombre des visiteurs à deux seulement.

Parmi les mesures préventives, figurent, aussi, la réduction de la fréquence de réception des « couffins  » en fonction de l’évolution de la situation sanitaire. Il a assuré que les services pénitentiaires stérilisent tous les objets qui et œuvrent en contrepartie à améliorer les conditions de détention et à diversifier les plats fournis aux détenus.

Et d’ajouter que des médicaments et du matériel médical (bavettes, gants, thermomètres) sont fournis aux établissements pénitentiaires pour les agents et les détenus lors de leur déplacement vers les Tribunaux.

Afin d’éviter la contamination, des espaces ont été aussi aménagés dans les prisons de Mornaguia, Mornag, Eddir (Le Kef), Sousse, Gabès et Sfax pour accueillir les nouveaux détenus. Ces derniers y seront placés sous observation pendant une période de 14 jours.

Concernant les activités dans les prisons, le responsable a indiqué que seuls les ateliers de confection de bavettes restent ouverts, soulignant que l’acquisition du tissu se fait dans le respect des conditions communiquées par le ministère de la Santé.

Il a relevé, à juste titre, que la prison de la Mornaguia produit à raison de mille bavettes par jour.

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse avec TAP
Charger plus dans à la une

Un commentaire

  1. Gina Marie

    28/03/2020 à 14:51

    Have you considered adapting existing manufacturing (TN) for PPE production, i.e. clothing, flags, sails, etc.

    Répondre

Laisser un commentaire