Le Chef du gouvernement, Elyes Fakhfakh a déclaré, samedi, que les mesures adoptées par son gouvernement pour faire face aux répercussions de la propagation du Coronavirus visent les trois objectifs suivants :  » Aucun Tunisien ne doit souffrir de faim, réduire au maximum le nombre de contaminations et préserver tous les emplois ».

Dans une allocution prononcée lors d’une séance plénière de l’Assemblée des Représentants du peuple (ARP) consacrée à l‘examen d’un projet de loi portant délégation au chef du gouvernement le pouvoir de publier des décrets-lois dans le cadre de la lutte contre le Coronavirus, Fakhfakh a loué les efforts déployés, à cet effet, par l’ensemble des structures de l’État, malgré les lacunes enregistrées, se disant confiant en la capacité du pays à surmonter cette épreuve.

Il a estimé que le bilan actuel atteste que la Tunisie est sur la bonne voie dans un esprit d’unité nationale qui reflète la force des institutions nationales et la maturité du peuple tunisien, réitérant son appel aux citoyens de respecter le confinement sanitaire général, notamment durant la semaine prochaine qui marquera le pic de la propagation du virus.

Fakhfakh a souligné le souci du gouvernement à veiller à ce qu’aucune catégorie démunie ne soit exclue des aides circonstancielles et exceptionnelles décidées, notant qu’une liste des bénéficiaires a été établie en moins de 6 jours sur base de données numérique, élaborée par le ministère des Affaires sociales et le ministère des Technologies de la communication Et de la Transformation digitale.

Fakhfakh a rappelé que plus de 150 mille aides sociales ont été distribuées en deux jours, grâce à la répartition des bénéficiaires sur 1000 bureaux de poste, à raison de 80 mille bénéficiaires par jour, soit entre 20 et 30 personnes par heure dans chaque bureau, outre la distribution de 150 millions de dinars sur environ 1 million de personnes.

Le Chef du gouvernement a indiqué que 30 mille colis alimentaires sont en cours de distribution, en attente de distribuer 30 mille colis supplémentaires, tandis que 100 colis de vivres seront distribués après la fête de l’Aïd Al-Fitr, appelant à cet égard la société civile et les citoyens à faire don aux familles nécessiteuses, rappelant que 274 établissements éducatifs ont été ouverts pour collecter ces aides et les distribuer aux catégories démunies.

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse avec TAP
Charger plus dans à la une

Laisser un commentaire