Le ministère public a émis 46 mandats de dépôt et déféré devant la justice 72 personnes en état de liberté pour non-respect des règles de confinement généralisé et de couvre-feu.

C’est ce qu’à notamment indiquer lundi à l’agence TAP, le responsable de l’unité d’information et de communication au Tribunal de première instance de Tunis et substitut du Procureur de la République, Mohsen Dali, précisant que ces mandats ont été émis durant la période allant du 23 mars au 2 avril.

Mohsen Dali a ajouté que le ministère public a également ordonné le placement en garde à vue de 5 personnes responsables de la spéculation et émis des mandats de dépôt à leur encontre.

Le Conseil de sécurité nationale, tenu mardi 31 mars 2020, a décidé de prolonger de deux semaines la période de confinement généralisé à compter du 5 avril 2020 pour lutter contre la propagation du Covid-19. La première période de confinement s’est étalée du 22 mars au 4 avril dernier.

Le président de la République avait décrété un couvre-feu à partir de mercredi 18 mars, de 18h00 jusqu’à 06h00 dans le cadre de la lutte contre le Covid-19.


(crédit photo : FETHI BELAID / AFP)
Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse avec TAP
Charger plus dans à la une

Laisser un commentaire