En prévision de l’aggravation de la situation et à titre préventif, le ministère de la santé aménagera des hôpitaux temporaires dont le premier sera la salle d’haltérophilie d’El Menzah qui accueillera les malades du COVID-19, a annoncé mercredi le ministre de la santé, Abdellatif Mekki.

S’exprimant lors d’une séance d’audition organisée par la commission de la santé au parlement, Mekki a signalé qu’une commission composée de médecins de la santé publique et de la médecine militaire à la retraite sera chargée de veiller à l’aménagement d’hôpitaux temporaires pouvant accueillir les malades du COVID-19.

Le ministre a précisé que le confinement obligatoire des malades a été décidé suite au non-respect des mesures d’auto-confinement ce qui provoqué des contaminations au sein des familles.

Dans ce contexte, il a expliqué qu’au début du mois de mars dernier, date de l’apparition du premier cas confirmé d’infection au nouveau coronavirus, l’auto-confinement était la seule solution possible vu que la moyenne journalière de revenants en Tunisie était de 50 mille.

Mekki a rappelé que la stratégie du ministère s’est basée essentiellement sur la prévention, le dépistage puis le traitement soulignant le souci des équipes médicales de garantir le traitement pour tous sauf qu’avec l’extension communautaire rapide, il sera difficile, d’après lui, de contenir la pandémie.

« Dans cette conjoncture difficile, il est important d’être franc avec les citoyens afin qu’ils soient conscients de la nécessité de préserver la distanciation sociale pour éviter la contamination », a-t-il dit.

Le ministre a ajouté que le taux de guérison du COVID-19 varie entre 92 et 93 % sauf que la hausse des contaminations aboutira, sans doute, à l’évolution du nombre de cas critiques qui nécessiteront des lits de réanimation dont le nombre est imité en Tunisie.

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse avec TAP
Charger plus dans à la une

Laisser un commentaire