« Personne ne peut prévoir quand le pic de la pandémie du COVID-19 sera atteint en Tunisie », a souligné jeudi Nissaf Ben Alaya, directrice de l’observatoire national des maladies nouvelles et émergentes (ONMNE).

Dans une déclaration à l’agence TAP, la directrice de l’ONMNE a indiqué que la baisse des cas confirmés d’infection au nouveau coronavirus enregistrée au cours de ces derniers jours est le résultat de l’application des mesures de confinement général en Tunisie estimant, toutefois, que ce nombre pourrait évoluer dans les deux prochaines semaines si des citoyens continuent à ignorer les mesures de confinement.

D’après Ben Alaya, le plus difficile c’est d’identifier les porteurs sains qui sont asymptomatiques et peuvent être contaminants.

Dans ce contexte, elle a souligné l’importance de se conformer aux mesures de confinement et aux recommandations sanitaires pour éviter de contracter le virus estimant, cependant, que jusqu’à présent la Tunisie a réussi à maîtriser la courbe des contaminations.

Nissaf Ben Alaya a ajouté que les malades atteints du COVID-19 sont placés sous surveillance médicale permanente mais le virus peut rester dans le corps pendant 3 semaines.

A noter que selon les dernières statistiques, sur un total de 8878 personnes testées, 628 cas d’infection au nouveau coronavirus responsable de la maladie du COVID-19 ont été enregistrés soit 7,074% des cas.

Quelque 67 personnes sont hospitalisées, 25 ont guéri et 24 sont morts des suites du coronavirus.

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse avec TAP
Charger plus dans à la une

2 Commentaires

  1. Liberte

    09/04/2020 à 11:37

    On vous demande pas d’etre Mage, mais tout simplement d’etre Compétente été trouver le plus rapidement possible un remède et surtout un vaccin pour ce coronavirus qui tue de plus en plus.

    Répondre

  2. oueslati ridha

    09/04/2020 à 12:17

    Elle est déjà compétente par sa manière de travail ;elle donne indirectement l’assurance..Le Vaccin il viendra in shallah,il n’est pas si simple comme vous le croyez,surtout lorsqu’il s’agit d’un nouveau virus humain
    Gardons nous espoir dans cette période historique

    Répondre

Laisser un commentaire