La poste tunisienne a affirmé faire l’objet de tentatives de piratage électronique qui coïncident avec le paiement des aides sociales aux démunies et catégories faibles.

Ces pratiques ont lieu au moment où la Poste collecte, également, les dons dans le cadre du soutien aux efforts nationaux de lutte contre la propagation du Covid-19 en veillant à la sécurité de toutes les opérations effectuées sur le compte 1818, regrette l’institution dans un communiqué.

La Poste assure que ses ingénieurs et techniciens sont parvenus à contrer la quasi-totalité des attaques continues la ciblant.

Et d’ajouter que pour assurer la sécurité des opérations financières, l’office informe ses clients, en particulier les détenteurs d’une carte e-dinar et travel e-dinar qu’aucune correspondance ne leur a été adressée et que l’institution n’utilise pas l’adresse électronique Gmail mais plutôt son courriel professionnel @tnpost.tn ou le @poste.tn.

La poste tunisienne affirme également ne pas avoir demandé à sa clientèle de lui fournir des données personnelles à l’instar de la carte d’identité nationale ou le numéro de la carte électronique et son code confidentiel.

Dans le même communiqué, l’institution tient à préciser que les données personnelles sont sauvegardées et protégées dans ses bases de données et restent confidentielles, appelant les citoyens à ne jamais les communiquer.

En cas de doute, la poste appelle ses clients à contacter le 1828 ou à la contacter par courriel centre appel@poste.tn.

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse avec TAP
Charger plus dans à la une

Laisser un commentaire