Le président de la République, Kais Saied a reçu, lundi au palais de Carthage, le ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, Slim Choura qui était accompagné de professeurs et chercheurs tunisiens de la faculté de médecine de Tunis, de l’école nationale d’ingénieurs de Sfax et de Sousse, de l’institut des études technologiques de kébili et du laboratoire de l’hôpital Charles Nicolle.

Le chef de l’État a loué, à cette occasion, les efforts que les chercheurs tunisiens ne cessent de déployer, notamment les jeunes, dans les différents établissements universitaires et laboratoires de recherche ainsi que leur contribution à soutenir les efforts de l’État dans la lutte contre le Coronavirus, en cette période difficile que traverse le pays, selon un communiqué de la présidence de la République.

Le Chef de l’État a déclaré que cette pandémie est venue prouver au monde entier que le tunisien est capable de surmonter les difficultés, d’exceller et d’innover, saluant la détermination de ces professeurs et chercheurs à braver les obstacles en dépit des moyens limités dont ils disposent en comparaison avec d’autres pays.

Il a prodigué ses encouragements aux universités tunisiennes ainsi qu’aux établissements d’enseignement supérieur et de recherche scientifique en Tunisie, rappelant l’apport des compétences tunisiennes à l’humanité à travers l’histoire.

Le ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique a déclaré que la rencontre a été l’occasion d’informer le président de République d’un ensemble de projets de recherche en relation avec la situation sanitaire actuelle en Tunisie.

Choura a fait part de sa considération au chef de l’État pour l’intérêt qu’il porte au renforcement de la recherche scientifique qui joue, a-t-il dit, un rôle important dans le développement des technologies au service du citoyen.

Il a souligné la disposition de l’université et des centres de recherche à poursuivre les études dans le domaine de la santé et autres secteurs tels que l’énergie et l’environnement.

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse avec TAP
Charger plus dans à la une

Laisser un commentaire