L’Union Générale Tunisienne du Travail (UGTT) œuvre actuellement à garantir les salaires du mois d’avril pour les employés du secteur privé, a annoncé mardi le secrétaire général de l’union Noureddine Tabboubi.

Dans une déclaration en marge d’une réunion tenue au siège de la centrale syndicale, Tabboubi a souligné que le secteur privé en Tunisie représente un pilier important pour le développement et l’économie Tunisienne, d’où l’importance de fournir le soutien nécessaire à ses employés.

Tabboubi a fait savoir qu’il se réunira, mercredi, avec le ministre des affaires sociales Mohamed Habib Kchaou et le président de l’Union Tunisienne de l’Industrie, du Commerce et de l’Artisanat (UTICA) Samir Majoul pour trouver des solutions à la situation d’environ 1,5 million d’employés dans le secteur privé.

Tabboubi a, dans ce contexte, rappelé la faiblesse de l’infrastructure sociale notamment en ce qui concerne la couverture et la protection sociale des employés.

Tabboubi a notamment indiqué que l’Union demandera au gouvernement, lors de l’examen du projet de loi des finances de 2021, d’annuler la contribution sociale imposée (de 1 %) depuis la loi de finance de 2019.

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse avec TAP
Charger plus dans à la une

Laisser un commentaire