Les travailleurs des entreprises impactées par le confinement général percevront l’intégralité de leur salaire du mois d’avril en vertu d’un accord signé, mardi à Tunis, entre le ministère des affaires sociales, l’Union Générale Tunisienne du Travail (UGTT), et l’Union Tunisienne de l’Industrie, du Commerce et de l’artisanat (UTICA).

Il s’agit des travailleurs des entreprises concernées par les mesures sociales exceptionnelles et conjoncturelles annoncées dans le décret-loi relatif à l’accompagnement des entreprises affectées et de leurs salariés.

L’État prend en charge le versement d’une partie du salaire (200 dinars) et les entreprises procéderont au versement du reste du montant.

Cet accord a été conclu à l’issue d’une séance de travail tenue, mardi après-midi sous la présidence du ministre des Affaires sociales, Mohamed Habib Kechaou et en présence du président de l’UTICA, Samir Majoul et du secrétaire général de l’UGTT, Noureddine Taboubi.

En ce qui concerne les employés dont les salaires ne sont pas déclarés auprès de la Caisse nationale de Sécurité sociale (CNSS), l’accord stipule que l’employeur peut les déclarer dans un délai d’un mois, à compter de la date de l’entrée en vigueur du décret-loi relatif à l’accompagnement des entreprises et de leurs salariés.

Le Conseil des ministres a approuvé, hier lundi, un décret-loi relatif à la promulgation de mesures sociales exceptionnelles et conjoncturelles visant à accompagner les entreprises affectées par les répercussions du confinement sanitaire général.

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse avec TAP
Charger plus dans à la une

Laisser un commentaire