Les opérations de rapatriement des Tunisiens bloqués à l’étranger, les questions d’ordre régional et international et la lutte contre la pandémie du Covid-19 au niveau mondial, ont été au centre de l’entretien qu’a eu, mercredi, au palais de Carthage, le président de la République Kais Saied avec le ministre des Affaires étrangères Noureddine Erray.

L’entretien a été l’occasion d’aborder les derniers développements concernant le rapatriement des Tunisiens bloqués à l’étranger et les étapes franchies dans ce sens, indique un communiqué de la présidence de la République.

Kais Saied a souligné à cet égard la nécessité d’accélérer le retour des Tunisiens au pays et de prendre les mesures nécessaires pour conférer davantage d’efficacité aux opérations de rapatriement.

Concernant les questions régionales et internationales, l’accent a été mis sur les constantes de la politique extérieure de la Tunisie sur l’ensemble des questions, dont en particulier le dossier libyen.

Le ministre des Affaires étrangères a indiqué que l’entretien a porté également sur l’adhésion de la Tunisie au Conseil de sécurité et sa contribution à dynamiser le rôle des Nations Unies en matière de solidarité internationale.

L’entretien a été l’occasion aussi de discuter de l’initiative du président de la République soumise au Conseil de sécurité. Laquelle initiative, a fait valoir le ministre, se base sur une nouvelle approche fondée sur une plus grande efficacité et solidarité entre les peuples à travers un soutien aux efforts nationaux et ceux consentis par les États membres pour lutter contre la menace liée au nouveau coronavirus et autres menaces qui pèsent sur l’humanité.

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse avec TAP
Charger plus dans à la une

Laisser un commentaire