Les prix des céréales pratiqués sur le marché international au cours de la première quinzaine du mois d’avril 2020 à l’exception de l’orge fourrager, ont connu une hausse à un moment où la Tunisie s’apprête à recevoir les quantités acquises au cours du mois de février 2020, selon l’Observatoire National de l’Agriculture (ONAGRI).

Selon les données de l’ONAGRI, la Tunisie a acheté auparavant 150 mille tonnes d’orge fourrager les 20 et 26 février 2020 au prix de 206 dollars (593 dinars) la tonne. Les charges devraient arriver aux ports tunisiens au cours des mois d’avril et mai 2020.

Le pays a acquéri également 125 mille tonnes de blé tendre le 24 février 2020 à un prix moyen de 233 dollars la tonne (672 dinars), ces quantités seront dans les ports durant les mois d’avril et mai 2020.

Par ailleurs, les prix du blé tendre européen ont connu sur le marché international une hausse de 3,26 % depuis le début du mois d’avril pour atteindre 614 dollars la tonne.

Idem pour le blé américain dont les prix sont revus à la hausse de 2,87 % pour atteindre au cours de la même période 560 dollars la tonne et le blé dur qui se vend à 850 dollars la tonne. Mais les prix de l’orge fourrager exploité dans l’industrialisation des fourrages et des aliments pour les animaux, ont baissé de 1,3 % pour atteindre 495 dollars, la tonne.

L’ONAGRI a imputé la hausse des prix à l’échelle internationale à la pénurie de l’eau et au déficit pluviométrique, ce qui a impacté négativement la croissance des cultures et détérioré les terres cultivées et partant entraîné la régression de l’offre, d’où la hausse des prix.

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse avec TAP
Charger plus dans à la une

Laisser un commentaire