Le Président Kais Saied a présidé, samedi, au palais de Carthage, une cérémonie marquant la célébration du 64e anniversaire de la création des forces de sécurité intérieure sous le signe  » Allégeance à la Patrie et fidélité aux martyrs « .

Dans l’ordre du jour qu’il a prononcé à cette occasion, le président de la République a indiqué que les forces de sécurité sont toujours et restent en première ligne face à des situations difficiles et n’ont de cesse fait preuve de force et de détermination afin de relever tous les types de défis.

S’adressant à des cadres, officiers, sous-officiers et agents, Saied a souligné que les forces de sécurité sont confrontées aux crimes organisés et autres types de crime et font face aujourd’hui en première ligne et avec les forces armées, les médecins et le personnel soignant à la pandémie mondiale de coronavirus (Covid-19).

Pour les efforts et les sacrifices consentis au quotidien, chaque membre des forces de sécurité est en droit de bénéficier d’une protection sociale ainsi que pour sa famille, a insisté Kais Saied, annonçant une initiative portant création d’une institution publique qui aura pour mission la prise en charge sociale des forces de sécurité intérieure dans tous les corps ainsi que les forces militaires et les membres de leurs familles.

Le chef de l’État a rendu hommage aux forces de sécurité pour leur « capacité à faire des miracles avec peu de moyens, et ce partant de leur attachement à leur devoir et leur sens de la responsabilité au service de la Patrie », affirmant la détermination à leur procurer les moyens nécessaires leur permettant de s’acquitter au mieux de leur devoir.

Kais Saied a dans ce sens appelé les Tunisiens à prendre pour exemple les forces de sécurité pour leurs sacrifices et leur volonté à surmonter les obstacles et les menaces dans le but de réaliser des objectifs communs, relevant que la célébration de cet évènement permet de faire le point des acquis et des souffrances du passé et d’aspirer à un avenir meilleur.

Après avoir, salué le drapeau au son de l’hymne national, le président de la République, chef suprême des forces armées a remis des galons et décoré des agents et cadres des forces de sécurité nationale.

Ont pris part à la cérémonie, le président de l’Assemblée des représentants du peuple (ARP), Rached Ghannouchi, le chef du gouvernement Elyes Fakhfakh ainsi que plusieurs membres du gouvernement et cadres du ministère de l’Intérieur.

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse avec TAP
Charger plus dans à la une

Laisser un commentaire