Le procureur de la République au tribunal de première instance de Sfax 2 a décidé l’ouverture d’une enquête sur les circonstances de la mort, dimanche à l’aube, d’un patient dans l’un des services de l’hôpital universitaire Hédi Chaker à Sfax.

Le premier juge d’instruction du tribunal de Sfax 2 s’est chargé de l’affaire, indique le porte-parole des Tribunaux de Sfax, Mourad Triki dans un communiqué de presse. Une autopsie du corps du défunt devra être effectuée pour connaître les causes de la mort et vérifier s’il y a eu une défaillance dans la prise en charge du malade.

Cette décision fait suite à des vidéos circulant dans les réseaux sociaux montrant le défunt sur un brancard, dans un service de l’hôpital universitaire de Sfax accompagné de sa sœur qui appelle à l’aide.

De son côté, le directeur régional de la santé à Sfax, Ali Ayadi précise que le défunt souffrait de diabète et d’insuffisance rénale et n’avait aucun lien avec le centre Covid-19.

« L’inspection médicale et la direction de l’hôpital ont ouvert une enquête pour connaître les circonstances de la mort du défunt », souligne-t-il.

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse avec TAP
Charger plus dans à la une

Laisser un commentaire