Les forces de sécurité sont tout à fait prêtes à repousser toute menace terroriste qui pèserait sur le pays avec l’avènement du mois de ramadan, a assuré mercredi le ministre de l’Intérieur Hichem Méchichi.

En visite à Jendouba, où il a inspecté plusieurs établissements sécuritaires, le ministre a souligné la promptitude de son département pour fixer les procédures relatives de la levée progressive du confinement. Le gouvernement avait annoncé un déconfinement graduel à compter du 4 mai prochain.

Dans une déclaration aux médias, le ministre a indiqué que les forces de sécurité font toujours preuve d’une grande vigilance en cette crise provoquée par la pandémie de coronavirus, évoquant certaines défaillances qui font l’objet de suivi.

« Comme d’autres institutions, le département de l’Intérieur œuvre actuellement à apporter une réponse aux manquements liés aux équipements et à l’amélioration des conditions de travail, en ces temps de pandémie », a-t-il dit.

Plus tôt dans la journée, le ministre a présidé une séance extraordinaire du conseil de sécurité régionale au cours de laquelle il s’est enquis des activités de la cellule de crise du covid-19 dans la région.

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse avec TAP
Charger plus dans à la une

Laisser un commentaire