Une quinzaine d’atteintes aux ressources forestières et animales dans le gouvernorat de Gafsa ont été enregistrées en période du couvre-feu, selon un rapport de la direction des forêts et de lutte contre la désertification à Gafsa.

Parmi ces infractions, l’abattage illicite d’arbres forestières, le commerce d’animaux sauvages, la chasse anarchique et faire paître des animaux sans autorisation, a précisé la présidente de la direction des forêts à Gafsa Faida Mkaddemi.

D’autres infractions sont liées au vol de grillage métallique utilisé pour faire des clôtures dans le parc national de Jebal Orbata et la réserve naturelle d’Orbata, a-t-elle ajouté à l’Agence TAP.

Des procès d’infraction ont été rédigés à l’encontre des contrevenants et des mesures ont été prises en matière de renforcement de la protection et du contrôle près des zones forestières, selon la même source.

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse avec TAP
Charger plus dans à la une

Un commentaire

  1. Liberte

    05/05/2020 à 09:37

    Depuis la région de Gafsa est pourvue de forêts ?

    Répondre

Laisser un commentaire