Les unités de la Garde nationale ont placé en garde à vue hier, lundi, 808 personnes ayant enfreint le confinement sanitaire, a indiqué mardi un communiqué de la Garde nationale.

Quelque 484 procès-verbaux et procédures d’avertissement ont été également établis contre les propriétaires de commerces pour non-respect des mesures de fermeture de leurs locaux, a ajouté la même source. Cent cinquante-quatre personnes ont été ainsi arrêtées.

Il a été également procédé à la fermeture des cafés et autres commerces (314) et au placement de 425 personnes en garde à vue. Quarante-quatre personnes (44) devront comparaître devant le tribunal et des avertissements ont été adressés à 269 personnes ayant enfreint le couvre-feu.

Les unités de la Garde nationale ont retiré, hier, 231 permis et 231 cartes crises pour non-respect des mesures de confinement, apprend-on de même source.

Entre la période allant du 24 mars au 4 mai, 18546 permis et 18463 cartes grises ont été retirés par les unités de la Garde nationale dans les différentes régions du pays. Il a été procédé aussi à la saisie de 124 véhicules durant la même période.

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse avec TAP
Charger plus dans à la une

Laisser un commentaire