Le ministre de la santé, Abdellatif Mekki, a appelé mardi tous les Tunisiens à se conformer aux recommandations sanitaires pour éviter la hausse des contaminations et réussir le déconfinement progressif entré en vigueur hier lundi.

S’exprimant lors d’un point de presse tenu au siège du ministère à Tunis à l’occasion de la journée mondiale de l’hygiène des mains, Mekki a souligné la nécessité de mettre en œuvre la stratégie nationale de promotion de l’hygiène des mains dans les structures sanitaires à travers la mobilisation des ressources financières et des équipements nécessaires.

Il a, dans ce contexte, mis l’accent sur l’importance du lavage des mains dans la limitation de la propagation du coronavirus soulignant également la nécessité de l’usage du masque qui protège, selon lui, de la contamination à raison de 70 % outre la distanciation physique et autres comportements préventifs.

« Nous souhaitons réussir cette première phase de déconfinement qui se poursuit jusqu’au 24 mai avant de passer à la deuxième phase puis la troisième phase afin de réussir à redynamiser le secteur économique actuellement en difficulté tout en protégeant la santé des Tunisiens », a-t-il dit.

Le ministre a signalé que le non-respect des recommandations sanitaires pourrait obliger le gouvernement à revenir au confinement total qui a des répercussions négatives importantes sur l’économie tunisienne.

Selon Mekki, grâce à la stratégie de riposte adoptée par le ministère de la santé, au confinement total et au respect des consignes sanitaires par une grande partie de la population, la Tunisie a évité plus de 1000 décès des suites du coronavirus et environ 25 mille contaminations.

Il a, par ailleurs, reconnu que le plus difficile actuellement c’est d’éviter la contamination dans les transports publics signalant que grâce à la mobilisation des efforts de toutes les parties, on pourra surmonter ce risque.

À noter que depuis le 2 mars 2020, date de l’enregistrement du premier cas d’infection au nouveau coronavirus en Tunisie, le bilan des contaminations n’a pas dépassé les 1018 cas confirmés dont 406 rétablissements et 43 décès.

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse avec TAP
Charger plus dans à la une

Laisser un commentaire