L’unité nationale de recherche dans les crimes terroristes, relevant de la direction de lutte antiterroriste de la Garde nationale, de démanteler un réseau de crime organisé spécialisé dans le trafic d’armes, de stupéfiants et de blanchiment d’argent.

Le réseau, composé de huit membres, est actif entre les gouvernorats de Kasserine et de Sousse.

Selon un communiqué du porte-parole de la Garde nationale, des sommes d’argent, d’une valeur avoisinant les 230 mille dinars, et cinq fusils de chasse ont été saisis.

Les membres du réseau ont été déférés devant le parquet près le Pôle judiciaire de lutte antiterroriste qui a ordonné de transférer le dossier de l’affaire au Pôle judiciaire économique et financier et de poursuivre les huit individus pour des crimes douaniers.

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse avec TAP
Charger plus dans à la une

Laisser un commentaire