Le ministère de l’éducation n’hésitera pas à infliger les sanctions administratives nécessaires contre les établissements d’enseignement privés qui offrent des séances de rattrapage et des cours particuliers, a annoncé le ministère sur sa page Facebook mercredi.

Selon le ministère, les sanctions peuvent aller de la suspension provisoire des activités jusqu’à la suspension définitive. Le ministère prendra aussi toutes les mesures juridiques nécessaires pour mettre fin à ce genre d’activité conformément aux dispositions du Code pénal ainsi qu’aux dispositions de la circulaire gouvernementale n°9/ 2020 relatifs au couvre-feu et aux mesures du confinement ciblé.

« En effet, les cours particuliers et les séances de rattrapage constituent une violation aux dispositions du décret gouvernemental n°156/2020 du 22 mars 2020 et du décret gouvernemental n°208/2020 du 2 mai 2020 relatif aux mesures du confinement ciblé », lit-on de même source.

Le ministère a par ailleurs invité les parents à ne pas opter pour ces alternatives qui peuvent mettre la sécurité de leurs enfants en danger.

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse avec TAP
Charger plus dans à la une

Laisser un commentaire