A Bizerte, l’Aïd El-Fitr se caractérise, cette année 2020, par un calme absolu, avec des rues quasi désertes, en ce dimanche, à l’exception du passage de quelques voitures sur le pont mobile, qui connait d’habitude un trafic intense, les jours de fête.

Seules des patrouilles de police sont stationnées sur le pont et dans les principales artères de la ville, dans le cadre de l’application des mesures de confinement ciblé pour la lutte contre la Covid-19.

A quelques mètres du pont, la place ou « jardin » Sidi Salem, comme l’appellent les Bizertins, est dépeuplée.

Les calèches très actives en temps de fête, sont immobilisées, Idem pour le manège de Sidi Salem, unique parc d’attraction à Bizerte.

Une atmosphère exceptionnelle imposée par la pandémie de Covid-19 et les mesures de confinement ciblé, sachant que Bizerte n’a enregistré aucun nouveau cas de contamination, depuis 34 jours. Le dernier cas positif a été enregistré le 19 avril.

La région ne compte plus que quatre personnes porteuses du virus Sars-CoV-2, sur un total de 26 cas enregistrés, depuis le début de l’épidémie, dont 21 ont été déclarés rétablis et 1 décès (chiffres du ministère de la Santé)

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse avec TAP
Charger plus dans à la une

Un commentaire

  1. medeve

    25/05/2020 à 09:51

    Jolie photo du vieux port de Bizerte

    Répondre

Laisser un commentaire