Le juge d’instruction a émis mercredi, un mandat de dépôt contre « 4 personnes impliquées dans l’affaire de l »intoxication collective au Méthanol à Kairouan alors qu’un cinquième a été maintenu en liberté », selon Nizar Ghribi, Substitut du procureur et porte-parole du Tribunal de première instance à Kairouan.

Dans une déclaration à la correspondante de Tap à Kairouan, le substitut du procureur a encore précisé que les 4 personnes arrêtées, sont un homme et une femme originaires de la délégation de Hajeb Layoun, (gouvernorat de Kairouan) qui sont les propriétaires du commerce, alors que les 2 autres, issues du gouvernorat de Sfax sont les fabricants du produit en question.

Il a fait savoir que l’intoxication au méthanol a causé la mort de 7 individus et la cécité de 3 autres alors que les autres personnes sont hospitalisées dont 8 dans un état critique.

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse avec TAP
Charger plus dans à la une

2 Commentaires

  1. Liberte

    28/05/2020 à 09:31

    On peut se le procurer ou le méthanol ?

    Répondre

  2. Dr Anouar Jarraya

    06/06/2020 à 07:37

    Il est curieux que des produits doublement dangereux (inflammabilité risque d’incendie voire d’explosions, et grande toxicité à l’ingestion,outre le risque de contact cutané (emploi détourné vers la parfumerie) ne soit pas soumis à un contrôle administratif sinon sécuritaire: pour acheter un kilo
    d’ ammonitre demandé par mon jardinier; je dois fournir une pièce d’identité-
    Pour le méthanol , un produit toxique sinon léthal (« alcool des pauvres ») la vente est aisée (il est vrai que plus de la moitié du commerce suit des voies parallèles et échappe au contrôle, à supposer qu’il existe-C’est l’avenir d »une jeunesse et de la population de demain qui est en jeu:à nos responsables en titre de prendre les dispositions qui s’imposent

    Répondre

Laisser un commentaire