Les dommages causés par la chute d’importantes précipitations, lundi dernier, accompagnées de grêle ont touché plusieurs zones dans le gouvernorat de Siliana notamment à Makthar et Rouhia.

Les dégâts dans la délégation de Makthar sont estimés entre 60 et 90 % au niveau des arbres fruitiers dans les localités de Beni Hazem et Essoualem, souligne à l’agence TAP Tarek Makhzoumi, président de l’union locale de l’agriculture et de la pêche de Makthar.

Les superficies endommagées s’étendent sur 250 hectares de cerisiers à Beni Hazem et 100 hectares de différentes cultures à Essoualem.

De son côté, le président de l’union locale de l’agriculture et de la pêche de Rouhia, Mohamed Hedi Farhati indique que les dégâts ont touché les imadas d’Elhmima, Bouajila, Eljemilet, avec des taux variant entre 50 et 90 %, essentiellement les arbres fruitiers (pommier et amandier) et les légumes.

Les superficies endommagées varient entre 300 hectares d’arbres fruitiers, 50 hectares de légumes et une importante superficie de céréales.

Il appelle les autorités concernées à la nécessité de dédommager les agriculteurs, en soulignant l’important rôle des agriculteurs durant la crise de la Covid-19 et leur souci d’assurer l’approvisionnement du gouvernorat de Siliana et de la Tunisie en général.

Une commission technique conjointe groupant des représentants de l’Union de l’agriculture et du commissariat régional au développement agricole s’est déplacée mardi dans les délégations de Makthar et Rouhia pour identifier les zones touchées par la grêle, apprend l’agence TAP auprès du commissaire régional, Moncef Hermi.

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse avec TAP
Charger plus dans à la une

Laisser un commentaire