Un décret gouvernemental sera élaboré pour la mise en place d’un régime de travail en ligne (Télétravail) pour les agents de l’État, des collectivités locales et des établissements et institutions publics, a indiqué vendredi la directrice générale des réformes et études administratives Olfa Souli.

Il s’agira, selon elle, du premier texte législatif réglementant ce mécanisme en Tunisie, soulignant que des expériences similaires ont prouvé leur efficacité.

Le décret gouvernemental vise à contrôler les conditions, les formules et les procédures liées à l’établissement du système de travail à distance dans le secteur public, sur la base des technologies modernes de l’information et de la communication.

Souli a précisé que l’établissement de ce système de travail vise principalement à soutenir la continuité du travail administratif et à élargir la gamme de services fournis, en plus de contribuer aux efforts et aux initiatives liés à la rationalisation des dépenses publiques et à l’amélioration de la productivité. Il a aussi pour objectif de soutenir la capacité à encourager et à motiver les compétences, selon la même source.

Il est à noter que le télétravail a été adopté en Tunisie, dans le cadre d’un ensemble de procédures et mesures prises par le gouvernement pour lutter contre le coronavirus et prévenir sa propagation. Le 23 mars 2020, la présidence du gouvernement a émis un décret gouvernemental stipulant au chapitre VII qu’il est possible pour les chefs de structures administratives d’autoriser le travail à distance pour certains agents dont le travail ne nécessite pas la présence effective au siège de travail.

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse avec TAP
Charger plus dans à la une

2 Commentaires

  1. Nouri Taieb

    12/06/2020 à 14:04

    Selon un article paru sur France-Soir au sujet du télétravail,nous informe que les visioconférences sont trop fatigantes pour permettre une généralisation du télétravail…………….

    Répondre

  2. Liberte

    12/06/2020 à 19:40

    Avant tout le lele travail sera à l’avenir le principal outil de travail , et aucune entreprise ne pouvait s’en passé. Le problème essentiel est la sécurisation du réseau informatique, pour échapper à toute intrusion et mirage des donner, un ordinateur puissant sécurisé peut faire l’affaire, hélas il faut aussi un utilisateur aguerri, bref il faut y penser deux fois qu’une

    Répondre

Laisser un commentaire