Les recettes touristiques ont chuté de 47 %, à la fin du premier semestre 2020, par rapport à juin 2019, à 1085 millions de dinars, selon les indicateurs financiers et monétaires de la Banque Centrale de Tunisie (BCT).

Cette chute est due, évidemment, à la pandémie du coronavirus, puisque les premières mesures prises pour la circonscrire ont consisté en la fermeture des frontières de la Tunisie, à l’instar de la plupart des pays du monde.

La BCT a fait état, aussi, d’une légère baisse des revenus du travail cumulés de 5 %, à la même date, pour se situer au niveau de 2,1 milliards de dinars.

Pour ce qui est des services de la dette extérieure cumulés, le montant a atteint, durant la première moitié de l’année, plus de 4,7 milliards de dinars, soit en hausse de 6 %.

Les indicateurs de la BCT ont fait ressortir, également, une baisse au niveau du volume global de refinancement de 33 %, à la date du 3 juillet courant, par rapport à juin 2019, pour ne pas dépasser les 10,4 milliards de dinars.

En revanche, le total des transactions interbancaires a augmenté de 33 %, à un peu plus de 1 milliard de dinars.

Quant au taux du marché monétaire (TMM), il s’est stabilisé à 6,84 %, ces derniers mois, alors qu’il était à hauteur de 7,83 %, en juillet 2019. Cette régression a été favorisée par la baisse, en mars 2020, du taux d’intérêt directeur de 100 points de base, pour s’établir à 6,75 %. Une mesure qui a été prise par la BCT, dans le cadre des outils déployés pour faire face aux répercussions économiques du Coronavirus.

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse avec TAP
Charger plus dans à la une

Laisser un commentaire