Le président de l’Assemblée des Représentants du Peuple (ARP), Rached Ghnanouchi, a souligné, vendredi, l’impératif de garantir le cadre juridique et les conditions financières, administratives et politiques nécessaires au démarrage d’un processus national consensuel afin d’asseoir un nouveau modèle de développement économique dans les régions intérieures.

Dans un discours prononcé, lors de l’ouverture d’une séance plénière consacrée à l’examen du rapport de la commission du développement régional, Ghanouchi a fait remarquer que les disparités régionales demeurent flagrantes, ce qui nécessite de mettre en place de nouvelles politiques publiques qui rompent définitivement avec les anciennes.

Bon nombre de rapports nationaux et internationaux ont démontré l’incapacité du modèle de développement actuel à créer de la richesse et à la distribuer équitablement entre les régions, a-t-il encore souligné.

Et de préciser que  » L’indicateur du développement régional n’a fait que creuser davantage le fossé qui existe entre les régions, dans les différents secteurs « . Il a, dans ce contexte, souligné que le parlement accordera la priorité au développement régional, au titre de la prochaine étape.

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse avec TAP
Charger plus dans à la une

Laisser un commentaire