Les sit-inneurs d’El Kamour (gouvernorat de Tataouine) ont menacé de fermer, ce jeudi 16 juillet, la vanne de pompage de pétrole à la station d’El Kamour si les autorités n’appliqueront pas la partie restante de l’accord signé le 16 juillet 2017 avec le gouvernement et interagir positivement avec les demandes des jeunes protestataires de la région.

Les sit-inneurs avaient installé depuis jeudi dernier des tentes près de cette station de pompage de pétrole située dans le désert tunisien, et ce pour tenir leur mouvement de protestation et exprimer leur colère contre la politique d’atermoiement adoptée par les autorités dans la mise en œuvre de toutes les clauses de l’accord.

Sur un autre plan, la grève générale ouverte annoncée à Tataouine dans le secteur public se poursuit depuis dix jours ce qui a entravé les intérêts des citoyens.

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse avec TAP
Charger plus dans à la une

Laisser un commentaire