Le chef du gouvernement désigné et ministre de l’Intérieur, Hichem Mechichi a assuré, vendredi, que  » le prochain gouvernement sera celui de tous les tunisiens et conforme à leurs aspirations « .

En visite à Siliana, à l’occasion de l’Aïd El-Idha, Mechichi a indiqué, dans une déclaration à l’agence TAP, que les questions socio-économiques seront en tête des priorités du prochain gouvernement, soulignant qu’il fera en sorte de renforcer la représentativité des femmes au sein son équipe gouvernementale comme en témoigne leur présence dans tous les secteurs.

Les concertations pour la formation du gouvernement se poursuivent, a-t-il dit, rappelant qu’il s’est entretenu, la semaine dernière, avec différentes composantes de la scène nationale, des organisations de la société civile, des compétences dans les domaines économique et social ainsi que d’éminentes personnalités académiques.
Volet sécuritaire, Hichem Mechichi a fait savoir que la situation demeure  » stable  » grâce aux efforts déployés par l’institution sécuritaire, soulignant, toutefois, que « la vigilance et la prudence restent toujours de mise « .
« Malgré tous ces efforts, la menace terroriste persiste encore « , a-t-il déclaré, faisant remarquer que les forces sécuritaires sont prêtes à parer à toute menace.

Et d’ajouter: « Le traitement de la menace terroriste a changé grâce à la promptitude des forces sécuritaires ayant permis de passer du stade de la riposte et de la lutte contre les attaques terroristes à des opérations anticipatives mettant en échec des actes terroristes en phase de préparation à la faveur des actions de renseignement ».
S’agissant de la migration irrégulière, Mechichi a indiqué que des centaines de migrants ont pu pénétrer en territoire tunisien, affirmant que ce nombre est en constante augmentation.
Il a, à cet égard, souligné que les mesures seront prises afin de lutter contre ce phénomène.

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse avec TAP
Charger plus dans à la une

Un commentaire

  1. Liberte

    31/07/2020 à 17:01

    A qui voulez vous que la Tunisie appartienne ?

    Répondre

Laisser un commentaire