Le 1er août 2020, l’Agence Tunis Afrique Presse (TAP) a publié un article intitulé « Success-story: Mohamed Abid, un tunisien de la « NASA » à la conquête de Mars ».

Dans ce portrait brossé par l’un de nos confrères portant l’acronyme « MBA », le Dr Mohamed Abid est présenté comme étant l’« ingénieur en chef » de la mission « Mars 2020 ».

 

Capture d’écran de l’article de la TAP: la flèche en noir montre la ligne annonçant le Dr Mohamed Abid comme étant l’ « ingénieur en chef » de la Mission Mars 2020.

 

Or, quand on jette un coup d’oeil sur le site officiel de la « National Aeronautics and Space Administration » (NASA), notamment dans la rubrique « Mission Team » (l’équipe) de la mission  Mars 2020 – Perseverance Rover, on découvre que le « Chief Engenieer » (Ingénieur en chef) n’est autre qu’Adam Steltzner, secondé par quatre scientifiques ayant le titre de « Deputy Chief Engineer » (Ingénieur en chef adjoint): Keith Comeaux, Soren Madsen, Jason Gates et Ian Clark.

 

Capture d’écran prise sur le site officiel de la NASA montrant l’ingénieur en chef Adan Steltzner de la Mission Mars 2020 et ses quatre adjoints.

 

D’autre part, le « Project Manager » (chef du projet) est John B. McNamee. Il est secondé par trois autres lumières de la NASA : le « Deputy Project Manager » (Chef adjoint du projet), Matthew T. Wallace; la « Deputy Project Manager / Surface Dev and Ops » (chef adjoint du projet / Développement et opérations de surface), Jennifer Trosper et « Advisor to Project Management » (Conseiller en gestion du projet), Gun-Shing Chen.

 

Capture d’écran prise sur le site officiel de la NASA montrant le chef du projet de la Mission Mars 2020 et ses adjoints

 

En revanche, le Dr Mohamed Abid ne figure que dans la liste réservée aux « Surface Development » (Développement de surface) en tant que «  Chief Mechanical Engineer » (Ingénieur en chef adjoint en mécanique ) de la mission, dont le supérieur hiérarchique direct, le « Chief Mechanical Engineer » (Ingénieur en chef en mécanique) est Richard Rainen.

 

Capture d’écran prise sur le site officiel de la NASA montrant que le Dr Mohamed Abid est l’ingénieur en chef adjoint en mécanique de la Mission Mars 2020

 

Parallèlement, la dernière mise à jour du profil LinkedIn du Dr Mohamed Abid atteste, également, qu’il est le « Mars 2020 Deputy Chief Mechanical Engineer » (Ingénieur en chef adjoint en mécanique de la Mission Mars 2020) au sein du Jet Propulsion Laboratory (JPL) de la NASA depuis novembre 2016 jusqu’à nos jours, soit depuis 3 ans et 10 mois.

 

Capture d’écran du profil LinkedIn du Dr Mohamed Abid

 

Donc rien à voir avec le titre d’« ingénieur en chef » de la mission « Mars 2020 »: une information relayée aveuglement par la plupart des médias tunisiens (Ex: mosaïquefm.net, webmanagercenter.com, webdo.tn, Allo Bledi by IFMleconomistemaghrebin.com, buzzcam.tn, jetsetmagazine.net, etc.).

Il faut dire que ce n’est pas la première fois que les médias tunisiens accordent par erreur au Dr Mohamed Abid un titre qui ne lui appartient pas.

Le 27 novembre 2018, nos confrères de « L’Économiste maghrébin » ont publié un article intitulé « Mohamed Abid, un Tunisien chef de projet Mars 2020 à la NASA et manager pour la mission Insight ».

 

La capture d’écran de l’article de L’Économiste maghrébin

 

Malheureusement, quand on consulte la rubrique consacrée aux équipes de la mission InSight sur le site officiel de la NASA, on réalise que le « Project Manager » (chef du projet) porte le nom de Tom Hoffman , tandis que, le « Mission Manager » (chef de la mission) s’appelle Rick Welch. Par contre, le nom du Dr Mohamed Abid ne figure par sur la liste.

Toujours dans le même article de l’Économiste maghrébin, on apprend, aussi, que « M. Abid était l’ingénieur en chef de la mission SMAP qui a été lancée avec succès en janvier 2015 ».

Mais quand on passe au peigne fin la rubrique dédiée au projet « Soil Moisture Active Passive » (SMAP) sous la tutelle du « Jet Propulsion Laboratory » (California Institute of Technology) sur le site officiel de la NASA, on réalise que les équipes du Projet de cette mission sont composées de: Simon Yueh (Projetc Scientist), Peggy O’Neill (Deputy Project Scientist), Roy Butler (Mission Operations Assurance Manager), Lynn Marie Osornia (Project Resource Analyst (PRA)), Wallace Hu (Ground Data System (GDS) Manager), Maher Hanna (Science Data Systems Manager), Chris Ballard (Science Phase Lead) et Masadhi Mizukami (SMAP Systems Engenieer).

Néanmoins, dans une publication scientifique (un document PDF) du « Deep Space Communications and Navigation Systems Center of Excellence (DESCANSO) », rendue publique en septembre 2016, et mettant en exergue une série d’articles scientifiques sur la Mission SMAP, on apprend via la page réservée aux « Acknowledgements » (Remerciements ») que Mohamed Abid en collaboration avec Luke Walker a seulement participé dans la conception des plans d’urgence au moment du lancement de la mission (voir le document ci-dessous).

 

La page dédiée aux « Remerciements » du document publié par le Deep Space Communications and Navigation Systems Center of Excellence (DESCANSO), publié en septembre 2016.

 

Cependant, sa biographie sur la page de l’« University of South California » (l’université où le Dr Mohamed a obtenu son Ph.D. en « Aerospace and Mechanical Engineering » et fut maître de conférences au département d’astronautique-Ndlr) atteste qu’il a occupé bel et bien le poste de « chef de la Mission SMAP ».

 

La capture d’écran de la biographie du Dr Mohamed Abid sur le site de l’« Univeristy of South California »

 

Bref, cet article de fact-checking ne remet en aucun cas les compétences du Dr Mohamed Abid.

Au contraire, à lui seul, le titre d’ « ingénieur en chef adjoint en mécanique » au sein du « Jet Propulsion Laboratory » (JPL) de la « National Aeronautics and Space Administration » (NASA) est une fierté pour la Tunisie… Mais pas au point de parler d’ « ingénieur en chef » de la Mission Mars 2020 ».

Alors, sachons raison garder !


 

Charger plus d'articles
Charger plus par Abdel Aziz HALI
Charger plus dans à la une

Laisser un commentaire