A fin juillet 2020, les recettes touristiques ont chuté de 56% ne dépassant pas le 1,2 milliard de dinars, contre 2,8 milliards de dinars, durant la même période de l’année dernière, selon les indicateurs monétaires et financiers publiés mercredi par la Banque centrale de Tunisie (BCT).

D’après ces indicateurs, les revenus du travail cumulés ont légèrement évolué de 3%, durant les sept premiers mois de l’année, pour avoisiner les 2,9 milliards de dinars, alors que le service de la dette extérieure cumulée a régressé de 13%, à 5,6 milliards de dinars.

Pour ce qui est des avoirs nets en devises, ils se sont stabilisés, ces derniers jours, au niveau de 21,2 milliards de dinars, ce qui représente 138 jours d’importation, contre 91 jours d’importation, début août 2019.

La BCT a fait état, également, de la baisse du volume global du refinancement de 28%, à la date d’aujourd’hui mercredi 5 août 2020, à 10,8 milliards de dinars (contre 15,1 milliards de dinars, le 5 août 2019).

En revanche, le total des transactions interbancaires a doublé, en marge d’une année (à la date du 5 août 2020), atteignant 1,3 milliard de dinars.

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse avec TAP
Charger plus dans à la une

Un commentaire

  1. Liberte

    05/08/2020 à 20:02

    Une solution s’impose c’est la gratuité des transports pour les tunisiens résidents à l’étranger. Se sont eux qui consomment le plus et qui font la recette principale du tourisme. Alors appliquez la règle en question pour sauver ce qui reste du tourisme.

    Répondre

Laisser un commentaire