L’Université de Tunis El-Manar a figuré dans le classement de Shanghai-2020 des mille meilleures universités dans le monde, pour la troisième année consécutive, a déclaré, samedi, à la TAP, Fathi Slaouti, Président de l’Université de Tunis Al-Manar.

Il a fait savoir que l’Université de Tunis El-Manar est la seule université maghrébine à figurer dans ce classement qui s’effectue sur la base d’un certain nombre d’indicateurs, dont principalement, la qualité de la recherche et de l’enseignement, qui représente 30% du quotient total attribué, et concerne l’attribution de points d’évaluation sur les prix décernés au niveau international aux chercheurs appartenant aux universités.

Cet indicateur se base également sur les contributions des chercheurs universitaires en matière de publication des travaux de recherche et d’articles dans des revues scientifiques, a précisé Slaouti.

« L’inclusion de l’Université de Tunis El-Manar dans le classement des mille meilleures universités dans le monde, constitue une reconnaissance de la réussite de l’Université à s’ouvrir à la communauté académique internationale, en mettant l’accent sur la qualité de la recherche scientifique », a ajouté Slaouti. Il a fait savoir que depuis 2011, l’université s’est engagée dans l’accompagnement du reste des universités tunisiennes pour l’entrée dans les classements internationaux des universités.

Il a indiqué à cet égard, que l’expérience en question a démarré avec l’Université de Sfax, en procédant à une meilleure visibilité de cette université, dont le nom est désormais cité sur les recherches scientifiques menées dans cet établissement, contrairement à la pratique qui était en vigueur, lorsque certains chercheurs se limitaient auparavant à citer les noms des institutions scientifiques sur leurs recherches, sans faire référence à l’université.

Le responsable a indiqué que des Universités de l’Egypte, du Liban, du Qatar et d’Arabie saoudite figurent également dans ce classement.

Il a également indiqué que certaines universités arabes disposent d’un nombre important d’étudiants, supérieur à celui qu’on retrouve dans les universités tunisiennes, ce qui contribue à un nombre plus important en termes de recherches scientifiques, et se reflète positivement sur leur classement international, expliquant que certaines universités égyptiennes accueillent environ 300 mille étudiants, alors que le nombre d’étudiants à l’Université de Tunis-El Manar ne dépasse pas les 50 mille étudiants.

A noter que l’Université américaine de Harvard est arrivée à la tête du classement de Shanghai des universités du monde-2020, suivie de l’Université américaine de Stanford. La troisième place a été attribuée à l’Université britannique de Cambridge.

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse avec TAP
Charger plus dans à la une

Laisser un commentaire