Tunisie | « Il faut établir une stratégie de coexistence avec le coronavirus, sans recours au confinement »

Le ministre du tourisme et de l’artisanat, Mohamed Ali Toumi, a souligné, mardi, la nécessité d’élaborer une stratégie de coexistence avec le coronavirus, sans recours au confinement total alors que le pays connait les prémices d’une deuxième vague de contamination par le virus.

Toumi a déclaré aux médias en marge d’une visite de deux jours dans le gouvernorat de Sfax, que cette stratégie va permettre de pallier aux difficultés que pourra rencontrer le citoyen au cours de l’automne prochain.

Il a indiqué que l’arrivée de plus de 70 mille touristes en Tunisie au cours de la dernière période, témoigne de la réussite de la stratégie promotionnelle du pays et du succès de l’action menée pour combattre le coronavirus .

Le ministre a considéré que Sfax recèle des richesses touristiques et culturelles pouvant être valorisées, assurant que la région peut devenir un pôle de tourisme d’affaires et de shopping. Il a proposé dans ce contexte, d’y créer un festival international du shopping, avec la participation des pays voisins de la Tunisie.

Il a enfin, visité la foire de l’artisanat au siège du gouvernorat de Sfax et a été à l’écoute des préoccupations des artisans qui ont exprimé leurs craintes de voir le secteur de l’artisanat disparaître.

2 Commentaires

  1. Liberte

    18/08/2020 à 18:08

    C’est du copie colle de TRUMP , le confinement est nécessaire pour stopper le coronavirus, vous vous rendez compte de ce vous dites, on n’a pas des hôpitaux et un corps médical assez compétents pour traiter efficassement ce virus. Bref l’infrastructure est défaillante et seuls les riches peuvent se soigner. L’égalité des soins n’est pas respectée et la justice est aveugle

    Répondre

  2. karabaka youssef

    18/08/2020 à 21:16

    la coexistence avec le covid 19 est une notion qui n’est pas saine est constitue une approche économique et non pas scientifique. avec l’ouverture attendue, il faut faire une stratégie correcte:

    1- fermer de nouveaux les frontières devant ceux qui cherchent à entrer en Tunisie: l’état est exceptionnel et nos tunisiens à l’étranger serons compréhensifs. la marchandise reste libre de circuler..
    2- espaces de confinement obligatoire dans l’immédiat pour les cas positifs et suspects.
    3- appliquer strictement les mesures sanitaires prises et à prendre notamment la dissociation sociale et le port les bavettes.
    4- prendre des mesures spécifiques pour certains secteurs et activités de masse: transport public, rural..
    5- une campagne de sensibilisation destinée au public en transmettant un message clair: chaque citoyen et le responsable de soit meme pour préserver sa santé, son comportement determinant et le PB dépasse largement les capacités de l’état.
    5- l’inquiétude reste pour les écoles: dieux avec nos enfants.

    Répondre

Laisser un commentaire