Devant le changement dans l’environnement juridique des activités des soins et la multiplication des procès en responsabilité médicale, une formation des professionnels de la santé et des juristes dans le domaine du droit médical était devenue une nécessité pour prévenir le risque médico-légal et pour sauvegarder les droits des patients et des soignants.

Dans ce cadre, la Faculté de médecine de Sousse, premier établissement universitaire tunisien qui assure une formation diplômante en droit médical, vient d’annoncer les inscriptions pour la 4e édition de ce diplôme.

Le droit médical est une branche du droit appliqué à la médecine qui doit être connu par les professionnels de la santé et les juristes qui l’exercent.

La formation dans ce domaine est nécessaire pour que les membres des professions médicales connaissent les bases juridiques de leur profession et pour que les juristes trouvent la juste articulation entre analyse scientifique et juridique de la défaillance de nos systèmes de soins.

Cette formation s’adresse ainsi aux professionnels de la santé ; médecins hospitalo-universitaire, médecins hospitalo-sanitaires, inspecteurs de la santé, médecins de libre pratique,pharmaciens, médecins dentistes, résidents de médecine légale, juristes, magistrats, avocats, universitaires spécialisés en sciences juridiques.

Contacté,le responsable de cette formation le Pr Mohamed Ben Dhiab — vice doyen, responsable de cette formation, président du collège tunisien de médecine légale et directeur des études à la Faculté de médecine de Sousse —  nous a indiqué que le programme de la formation se découpe en plusieurs modules : l’univers du Droit, les droits et la protection du patient, le droit de la responsabilité, le droit et l’organisation des professions de la santé et des structures sanitaires, la sécurité sanitaire et la bioéthique.

La formation, a-t-il poursuivi, se déroule d’octobre à mai pour un volume horaire d’une centaine d’heures. Les examens sont répartis entre le contrôle continu, l’examen écrit final et le mémoire de fin des études. Les professionnels de la médecine légale et du droit, ainsi que l’animation des séances à partir de situations professionnelles vécues et des données récentes des recherches et de la jurisprudence dans ce domaine, permettent d’aborder un large éventail de problématiques et de concepts médico-légaux.

Charger plus d'articles
Charger plus par Hichem BENZARTI
Charger plus dans Société

Laisser un commentaire