Le conseil national du parti Courant démocrate (Attayar) a décidé de ne pas voter la confiance au gouvernement de Hichem Mechichi.

Dans une déclaration rendue publique à l’issue de la réunion de son conseil national tenu dimanche à Sfax, Attayar a affirmé son « engagement à jouer son rôle de supervision dans l’opposition de manière constructive et responsable ».

Le Courant démocrate rappelle qu’il avait réagi dès le début positivement vis-à-vis du chargé de la formation du gouvernement et exprimé la disposition à soutenir un gouvernement porteur d’une vision et d’une position politique et étant capable de sauver le pays, et cet indépendamment de sa situation à l’intérieur ou en dehors du gouvernement.

« Attayar s’est toutefois heurté au processus adopté par le chargé de la formation du gouvernement qui a opté pour un gouvernement de technocrates non politique et engagé des concertations fictives et floues », lit-on de même source.

Le processus engagé (par le chargé de la formation du gouvernement) constitue une menace pour l’expérience démocratique naissante et une atteinte à la volonté des électeurs et fait fi du rôle des partis, premiers maillons de la démocratie, prévient le Courant démocrate.

Rappelons que le Courant démocrate compte trois ministres dans le gouvernement Fakhfakh (Mohamed Abbou, Ghazi Chaouchi et Mohamed Hamdi). Le parti Attayar fait partie aux côtés des députés du mouvement Echaab du groupe parlementaire démocratique (38 députés).

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse avec TAP
Charger plus dans à la une

Laisser un commentaire