« Nous n’avons plus le droit d’être surpris par les pluies », a déclaré, jeudi soir, le chef du gouvernement Hichem Mechichi, soulignant que l’infrastructure en Tunisie est en très mauvais état et doit être améliorée.

Mechichi s’était rendu, hier soir, au siège de l’Office nationale de la protection civile pour suivre le déroulement des opérations de secours, suite aux pluies diluviennes enregistrées dans les gouvernorats du Grand Tunis.

« Il est inacceptable que cette situation se reproduise à chaque intempérie, toutes les parties intervenantes doivent assumer leurs responsabilités et trouver des solutions concrètes et efficaces pour éviter que la circulation soit paralysée à cause des fortes précipitations, » a déclaré Mechichi.

Le chef du gouvernement a écouté à cette occasion un exposé sur les interventions des unités de la protection civile dans les régions envahies par les eaux et la stratégie d’intervention mise en place pour faire face à cette situation, indique un communiqué de la présidence du gouvernement.

Lors de cette visite Mechichi était accompagné des ministres de l’Intérieur, de l’Équipement et des Affaires locales ainsi que du gouverneur de Tunis.

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse avec TAP
Charger plus dans à la une

Un commentaire

  1. Liberte

    11/09/2020 à 11:02

    C’est plus facile à dire qu’à faire

    Répondre

Laisser un commentaire