Le Mouvement des jeunes de Tunisie (MJT) a organisé, samedi, un rassemblement devant le théâtre municipal de Tunis pour réclamer la dissolution du Parlement et l’organisation de nouvelles élections législatives, accusant le mouvement Ennahdha de créer « climat d’insécurité » et de « poursuite du terrorisme ».

« Le parlement ne fonctionne pas bien », s’est indigné Nessaf Hammami, secrétaire général du mouvement des jeunes de Tunisie, annonçant l’organisation chaque, samedi, des mouvements similaires pour inciter les Tunisiens à descendre dans la rue, dissoudre le parlement et mettre fin au phénomène du terrorisme.

Le mouvement des jeunes de Tunisie regroupe des sympathisants avec le président actuel Kaîs Saied. Ce mouvement avait soutenu le président Saied lors de l’élection présidentielle de 2019, assure Hammami.

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse avec TAP
Charger plus dans à la une

Un commentaire

  1. Mohamed Touati

    19/09/2020 à 20:57

    Les jeunes on raisons le parlement et une usines de production des terroristes

    Répondre

Laisser un commentaire