Face à la propagation de la pandémie du coronavirus et la recrudescence des cas de contamination par le covid-19, les autorités régionales dans les gouvernorats de Monastir et de Sousse ont décidé d’instaurer un couvre-feu.

À Monastir, le gouverneur Akram Sebri a annoncé qu’un couvre-feu est décrété de 20h00 à 6h00 sur tout le gouvernorat, à partir de jeudi 1er octobre jusqu’au 15 du même mois.

Cette décision intervient à l’issue de la réunion d’urgence de la commission régionale de lutte contre les catastrophes consacrées à l’évaluation de la situation épidémiologique dans la région.

Il a été décidé également de suspendre les marchés hebdomadaires dans le gouvernorat et de fermer certains espaces publics à l’instar des salles de sport, des clubs de nuit et des centres de bien-être.

Le gouverneur a affirmé que les contrôles sécuritaires seront intensifiés pour veiller au respect du couvre-feu.

À Sousse, un couvre-feu est tenu de 20h00 à 05h00 du matin, pendant deux semaines, à commencer du 1er octobre 2020.

Il a été décidé aussi d’interdire l’organisation des cérémonies, des rassemblements et des manifestations aussi bien dans les espaces publics que privés, en plus des mesures d’interdiction du narguilé (Chicha) dans les cafés et salons de thé, l’obligation de l’utilisation de contenants à usage unique (gobelets jetables), l’application de la distanciation sociale et l’aération continue des lieux.

D’après Raja Trabelsi, gouverneur de Sousse, ces décisions ont été prises par la commission régionale de lutte contre les catastrophes en coordination avec le comité scientifique de lutte contre le covid-19 en vue de freiner la propagation du virus.

Tout manquement à ces mesures est passible d’une sanction, a-t-elle souligné, insistant sur l’importance pour tous les habitants de porter le masque et de respecter la distanciation physique notamment dans les espaces et les transports publics.

Rappelons que le bilan des contaminations va en crescendo dans ces deux régions suite à l’enregistrement de nouveaux cas.

Dans le gouvernorat de Monastir, 84 nouvelles personnes ont été testées positives au coronavirus, jeudi, portant le nombre des contaminés à 1673 cas. Les nouveaux cas ont été détectés en particulier à Monastir (24 cas), Teboulba (19 cas) et Sahline (9 cas).

Dans le gouvernorat de Sousse, le nombre de contamination est passé à 1889 cas après la découverte de 103 nouveaux cas positifs. La majorité des cas est recensée dans la délégation de M’saken (574 cas), suivie de Sousse Jawhra (345 cas) et Hammam Sousse (197 cas).

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse avec TAP
Charger plus dans Actualités

Laisser un commentaire