La masse salariale dans le budget de l’Etat de l’exercice 2021 sera en hausse de 5,7%, passant à 20 118 millions de dinars (MD) contre 19030 MD actualisés pour l’année 2020, selon le projet de Budget publié sur le site du ministère des finances.

Ces dépenses représentent 16,6% du PIB et 49% des dépenses du budget de l’État (contre 48,5% selon projet des finances pour l’année 2020 et 44% actualisés pour l’année 2020).

La hausse des dépenses des salaires de 1088 millions de dinars sera répartie entre 720 MD destinés à couvrir l’impact financier annuel du programme d’augmentation salariale, 268 MD pour les recrutements programmés en 2021 et 100 MD à titre d’ajustement des augmentations spécifiques accordées aux militaires et des accords sectoriels.

Pour l’année 2021, le projet du budget de l’État prévoit, essentiellement, le recrutement de 16501 personnes au profit de ces principaux ministères de l’intérieur, de la défence, de l’éducation et de la justice.

Ainsi, au niveau du ministère de l’éducation, le budget prévoit la titularisation de 2686 instituteurs suppléants, 1000 enseignants suppléants au profit des collèges et des lycées secondaires outre les 2574 titulaires de la licence appliquée (promotion 2019).

Au ministère de l’intérieur, 6000 diplômés des écoles de formation seront recrutés contre 3344 recrutements dans le ministère de la défense, dont 763 postes reservés aux diplômés des écoles militaires.

S’agissant du ministère de la justice, 364 postes seront crées dont 244 postes de magistrats et 120 postes au profit des services de prison et de rééducation.

D’après le docuement du budget de l’Etat, le nombre des agents de l’Etat s’élève à 644 872.

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse avec TAP
Charger plus dans à la une

Laisser un commentaire