La brigade de recherches et d’investigations du district de la Garde nationale de Fouchana a démantelé, dans la soirée du vendredi, un réseau spécialisé dans les fouilles et le trafic de pièces archéologiques, indique samedi un communiqué du porte-parole de la Garde nationale.

Cette opération a été menée en coordination notamment avec la brigade de recherches et d’investigations de Nabeul, précise la même source.

L’opération a permis la saisie de deux manuscrits hébreux d’une longueur chacun de 10 mètres retrouvés dans une caisse en bois gravée en hébreu.

Selon le porte-parole de la Garde nationale, les premières investigations ont révélé qu’il s’agit de manuscrits inédits dont l’époque historique et la valeur archéologique seront déterminés en coordination avec l’Institut national du patrimoine (INP).

Une procédure judiciaire a été engagée suite à quoi les manuscrits ont été retrouvés dans la région El Borj Sidi Achour à Nabeul, indique la même source, précisant qu’une décente de police a été effectuée dans une maison où deux personnes ont été interpellées et placées en garde à vue.

Une troisième personne est recherchée dans la même affaire portée devant la justice pour  » fouille archéologique sans autorisation et trafic de pièces archéologiques ».

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse avec TAP
Charger plus dans à la une

Laisser un commentaire