Les institutions publiques de l’enfance, les crèches et les jardins d’enfants poursuivront leurs activités normalement, contrairement aux écoles, collèges et lycées secondaires où les cours seront suspendus jusqu’au 08 novembre prochain, a expliqué jeudi Chokri Mâatoug, directeur général de l’enfance au ministère de la femme, de la famille et des séniors.

La poursuite des activités dans les institutions de protection de l’enfance (crèches, jardins d’enfants privés, complexes de l’enfance et centres intégrés) vise à assurer l’encadrement et l’accueil des enfants dans ces structures pendant que leurs parents travaillent, a-t-il précisé dans une déclaration à l’agence TAP.

Selon Mâatoug, le bilan des infections à la coronavirus dans les institutions publiques et privées de l’enfance n’a pas dépassé les 48 depuis le 1er septembre dernier jusqu’au 28 octobre en cours et aucun décès n’a été signalé.

Il a, en outre, indiqué que sur un total de 1 million d’enfants inscrits dans ces institutions, 17 enfants ont été contaminés par la coronavirus. Les 29 cas restants ont été recensés chez le personnel travaillant dans ces institutions.

A noter que le chef du gouvernement a décidé jeudi la suspension des cours dans tous les établissements scolaires (écoles, collèges et lycées) jusqu’au 08 novembre prochain et ce, dans le cadre d’une série de mesures visant à endiguer la pandémie.

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse avec TAP
Charger plus dans à la une

Laisser un commentaire