Le président du mouvement Ennahdha et président de l’Assemblée des représentants du peuple (ARP), Rached Ghannouchi a affirmé qu’il n’a aucune intention, pour le moment, de se porter candidat à la présidence d’Ennahdha ou à la présidence de la République.

Dans une interview diffusée dimanche soir sur la chaîne télévisée Watania 1, Ghannouchi a exprimé la volonté de tenir le prochain congrès d’Ennahdha dans les délais fixés, affirmant que le parti réussira à résoudre ses différends.

Il a tenu à rappeler que la divergence d’opinions s’exerce en toute démocratie au sein du mouvement, soulignant que même les appels lancés par certains dirigeants l’invitant à respecter le principe de succession seront discutés dans le cadre des institutions du parti.

Mi-septembre dernier, 100 dirigeants d’Ennahdha avaient signé un document dans lequel ils invitent Rached Ghannouchi (79 ans) à ne pas présenter sa candidature, lors du prochain congrès qui devra se tenir avant la fin de l’année, pour briguer un troisième mandat à la tête du parti.

Par ailleurs, Ghannouchi a estimé qu’il n’y a aucune raison, du moins à l’heure actuelle, pour changer le régime politique en Tunisie, indiquant qu’il faut plutôt revoir le code électoral.

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse avec TAP
Charger plus dans à la une

Laisser un commentaire