Ecomondo, le salon leader en Italie et en Europe de l’économie circulaire et des énergies renouvelables, se tient chaque année à Rimini. Cette fois-ci, c’est sur une plateforme numérique qu’il a pris ses quartiers.

Le bien nommé Ecomondo, comme Eco et Monde, est un salon annuel organisé par Italian Exhibition Group, dans la ville italienne située sur la côte adriatique, Rimini. Ce Forum est dédié à l’énergie renouvelable, la gestion des déchets et l’économie circulaire en général. C’est également un rendez-vous destiné aux industries italiennes et internationales pour y exposer leurs produits et innovations. L’édition 2019 a vu la participation de près de 1.300 entreprises en provenance de 130 pays dont la Tunisie qui était présente avec une importante délégation.

Cette année, à cause des mesures imposées par la pandémie en Italie et dans le monde, c’est une version numérique qui a remplacé le salon présentiel. Ecomondo et Key Energy Digital Edition ainsi que les salons d’Italian Exhibition Group  se sont en effet tenus sur une plateforme en ligne déclinée en 7 langues, du 3 au 15 novembre. Les contenus de la plateforme numérique ont été alimentés jour après jour par les interventions des experts participant à l’édition 2020.

Laboratoire d’idées dans les énergies renouvelables

Malgré une conjoncture difficile, la version digitale de la rencontre est un succès. 400 entreprises ont été actives sur 735 présentes sur la plateforme. Plus de 5.000 opportunités d’affaires ont été générées. Une participation de l’ordre de 73.479 visualisations des pages des exposants. Au total, 21.000 utilisateurs ont pris part à la manifestation. Quant aux conférences en ligne, elles ont capitalisé 33.897 participants. Les retombées dans les médias étrangers s’élèvent à près de 500 articles et reportages.

Ainsi, Ecomondo et Key Energy ont, encore une fois, confirmé leur rôle de leader mais également de laboratoire d’idées dans les secteurs de la bio-économie circulaire et des énergies renouvelables. L’édition 2020, quoique assez spéciale, a permis à d’importants rendez-vous d’affaires de se tenir sur les thèmes des nouveaux modèles de développement durable, du changement climatique et du respect de l’environnement. Des thématiques qui figurent aujourd’hui au cœur du programme de tous les gouvernements à degrés variables. Les programmes liés au «Green Deal European» viennent en tête. Il faudra souligner au passage la participation qualifiée de l’Italie, organisateur de l’événement, sous l’égide de la Commission européenne.

L’incontournable Covid-19 s’est également invité à cette session. Les événements en ligne d’Ecomondo  dirigés par le Comité scientifique, présidé par le professeur Fabio Fava, ont permis d’effectuer une analyse ponctuelle de l’impact de la pandémie sur les différents secteurs de l’industrie ainsi que sur le patrimoine naturel et construit mondial. Malgré des obstacles majeurs, Ecomondo a vu la participation d’acteurs publics et privés, italiens, européens et internationaux. Parmi leurs principaux objectifs, une récupération économique, environnementale et sociale rapide à l’issue de la pandémie, dans les pays de l’ensemble du bassin méditerranéen. L’édition numérique a fermé ses portes à présent. Les organisateurs Ecomondo et Key Energy ont donné rendez-vous à la communauté Green à travers le monde à la prochaine session, en 2021, avec l’espoir de renouer avec le traditionnel format du Salon.

Charger plus d'articles
Charger plus par Hella Lahbib
Charger plus dans Actualités

Laisser un commentaire