Les élèves du collège Imam Sahnoun de Bouhajla ont été choqués, en ce mois de Ramadan, en voyant leur professeur de français entrer en classe en fumant une cigarette électronique et en continuant de boire son café.

Face à leurs interrogations, il leur a affirmé que le jeûne en ce mois saint ne le concerne en aucune manière et qu’il est prêt à en assumer toutes les conséquences.

Informés par leurs enfants, la plupart des parents estiment que chacun est libre de ses croyances, mais ils pensent qu’un enseignant devrait donner le bon exemple à ses élèves tout en étant discret en cas de non-observance du mois de Ramadan.

Pour ce qui est de la direction régionale de l’éducation, elle a décidé d’ouvrir une enquête sur ce fâcheux incident, et ce, malgré l’absence de plaintes officielles de la part des élèves et de leurs parents.

Charger plus d'articles
Charger plus par Fatma ZAGHOUANI
Charger plus dans Société

Un commentaire

  1. Fethi Zaâtour

    18/05/2019 à 12:56

    Il est libre de faire le ramadhan ou non. Mais, a-t-on le droit de fumer en salle de classe !

    Répondre

Laisser un commentaire