Cette rencontre sera une véritable occasion pour les Bardelais de se refaire une santé et de se ressaisir après la dernière défaite subie en déplacement face au CSS. C’est que le Stade Tunisien vise à récolter les trois points de la victoire afin de fuir définitivement la zone de turbulences et, ainsi, rassurer ses supporters. Dixième du classement de la Ligue 1 avec 23 points au compteur et à seulement 6 petites longueurs d’avance sur l’AS Gabès, premier relégable, le club de Bardo est désormais dangereusement concerné par la descente en Ligue 2.
D’un autre côté, l’explication de cet après-midi ne sera pas une simple formalité, surtout quand on sait que le CAB évolue avec beaucoup de pression depuis un bon bout de temps, avec 7 défaites consécutives toutes compétitions confondues. Les Cabistes sont aussi dans l’obligation de réagir face aux Stadistes afin de mettre un terme à cette hémorragie.

Akermi de retour …
La plus grosse satisfaction du coach stadiste est sans doute le fait de pouvoir compter sur plusieurs joueurs qui n’ont pas pris part à la dernière rencontre face au CSS. Il s’agit du capitaine Seïf Eddine Akremi qui reprendra la compétition après avoir purgé sa suspension d’un match. Il y aura également le retour de Junior Lussokou, qui a figuré dans la liste des 18 sans disputer la moindre minute contre le CSS en raison de sa blessure. En somme, Chokri Khatoui aura l’embarras du choix pour choisir son équipe type qui abordera cet après-midi le match face au CAB.
La seule interrogation concerne le poste de gardien de but. Qui de Kaïs Amdouni ou Mehdi Ben Mrad gardera les bois tout à l’heure ? Il faut dire que la concurrence est très rude pour le poste de gardien de but entre ces deux derniers, sachant que Amdouni est lourdement critiqué par les fans Stadistes pour ses prestations jugées médiocres.
Formation probable : Kaïs Amdouni (Mehdi Ben Mrad), Seïf Eddine Akermi, Rayen Ben Khmiss, Mohamed Salah Mhadhbi, Nidhal Lifi, Dayssem Ben Nassr, Hamza Hadda, Junior Lussokou, Haykel Chikhaoui, Aymen Sfaxi et Guy Mbenza.

 

Charger plus d'articles
Charger plus par Mohamed Ali Arfaoui
Charger plus dans Sport

Laisser un commentaire