Municipalité de l’Ariana : La photographie à l’honneur

Qu’y a-t-il de plus beau qu’une photo pour immortaliser un moment, arrêter le temps ou rendre compte de la beauté de ce qui, au premier abord, nous paraît des plus banal ? C’est à la recherche du précieux cliché et de la beauté cachée des coins et recoins de notre monde, que la municipalité de l’Ariana, fidèle à son image de ville moderne, reconduit, pour la seconde année, son concours annuel de photographie.

Depuis le 8 novembre dernier, le jury a commencé à réceptionner les photos des participants. Et si vous avez un cliché qui ne mérite pas d’être prisonnier de votre appareil photo, sachez que vous avez encore jusqu’à jeudi pour participer au concours. Il vous suffira alors de vous rendre sur la page Facebook de l’évènement, intitulé « Concours photographique ». Et les organisateurs ne sont pas avares, c’est le moins qu’on puisse dire. Les heureux gagnants pourront repartir avec des smartphones et des chèques allant jusqu’à 1.500 dinars. Et ce, grâce notamment à l’appui de l’ambassade de l’Inde.

Le concours se veut international, et jusqu’à présent, la municipalité de l’Ariana tient son pari puisque plus de 150 clichés sont venus d’endroits aussi divers que le Japon, la Palestine, l’Egypte ou encore l’Algérie.

Nihel Ben Ammar, vice-maire de la municipalité de l’Ariana, et responsable du concours photographique, tient à perpétuer ce concours dont l’objectif premier est sans doute de donner à la ville de l’Ariana un rayonnement international, mais aussi, petit à petit, de faire de cet évènement annuel l’un des rendez-vous incontournables de la photographie.

Covid oblige, la session de cette année sera particulière. En effet, il n’y aura pas, comme l’année dernière, une cérémonie en présentiel et les gagnants seront dévoilés sur internet.

Laisser un commentaire