La Banque centrale de Tunisie (BCT) a appelé toute personne ayant divulgué dans des sites web malveillants les données relatives à sa carte de paiement, à informer sa banque ainsi que le centre d’appel de la Société Monétique Tunisie au 71.155.840, et ce, pour prendre les mesures nécessaires. La BCT a mis en garde les internautes contre toutes les tentatives de piratage par mode d’hameçonnage via une page Facebook qui exploite l’image de la BCT, en se faisant passer pour sa page officielle et ce, afin d’escroquer les clients du secteur bancaire en usurpant leurs identités et leurs données personnelles. A cet effet, la banque tient à rappeler le grand public qu’elle ne possède aucune page officielle sur les réseaux sociaux. Aussi, tient-elle à l’informer qu’elle n’a jamais publié un lien hypertexte relatif à la protection des internautes et visant la sécurisation de leurs cartes bancaires. A ce titre, le site web de la BCT (www.bct.gov.tn) demeure l’unique moyen de communication utilisé pour publier les communiqués destinés au grand public. La BCT réitère son appel aux internautes quant à l’augmentation du niveau de vigilance, afin d’éviter tout risque de piratage de leurs données personnelles. Elle informe le grand public, enfin, qu’elle portera plainte à la suite de l’usurpation de son identité dans un but d’escroquerie.

Rappelons que l’Agence nationale de la sécurité informatique (ANSI) a mis en garde, dimanche, contre des tentatives de piratage qui ciblent les clients de la BCT en usurpant son identité.

« Dans leur nouvelle « vague de fishing », ces hackers veulent, dans une première étape, voler les données personnelles des clients de la BCT pour ensuite voler leur argent « , a expliqué l’ANSI. Elle a par ailleurs, appelé à augmenter le niveau de vigilance, relevant que les pirates procèdent dans le cadre de leur campagne à  » inciter les clients de la BCT à ouvrir un lien suspect qui les redirige vers une  » fausse page  » suspecte sur le réseau social Facebook usurpant l’identité de la BCT « .

L’ANSI a appelé les internautes et les adeptes des réseaux sociaux à ne pas  » divulguer leurs données personnelles « , soulignant la nécessité de vérifier et de s’assurer chaque fois de la crédibilité et de la véracité des pages auxquelles, ils accèdent et les infos échangés, et ce en revenant aux sources officielles.

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse avec TAP
Charger plus dans à la une

Laisser un commentaire