Saisie de produits alimentaires subventionnés et intensification des opérations de contrôle économique à l’occasion des fêtes de fin d’année et de la nuit du réveillon.

Une équipe mixte, composée des agents de contrôle économique relevant de la direction régionale du commerce et des agents de la sûreté nationale de Sousse-Médina,a réussi à intercepter deux individus à bord d’une camionnette transportant illicitement, et pour des fins de contrebande, 1.700 kg de pâtes alimentaires subventionnées par l’Etat, et ce, le mercredi 16 décembre. Bien évidemment, ces deux individus n’ont pas la qualité d’exercer dans le commerce. 

M. Faouzi Taleb, directeur régional du commerce à Sousse, nous a indiqué que, conformément à la législation économique en vigueur, les inspecteurs de la direction régionale du commerce ont procédé à la saisie de ladite quantité de pâtes alimentaires ainsi qu’à l’ouverture d’une enquête économique pour élucider toutes les parties prenantes de l’opération illégale  sus-indiquée.

Il semble que cette quantité de pâtes alimentaires devant être écoulée et vendue dans le Sud du pays pour des fins de contrebande. 

Intensification des opérations de  contrôle économique

Il a noté qu’un programme d’action à été établi par la direction régionale du commerce à l’occasion des fêtes de fin d’année et de la nuit du réveillon du nouvel an 2021. 

Ce programme prévoit l’intensification des opérations de contrôle dans les secteurs de la pâtisserie, des volailles, des jouets pour enfants et des articles de cadeaux. Les opérations de contrôle seront effectuées en collaboration avec les agents de l’hygiène sanitaire. Elles débuteront aujourd’hui, lundi 21 décembre et s’étaleront jusqu’au 31 décembre 2020.

Les opérations de contrôle se concentreront sur le respect des conditions d’hygiène dans les pâtisseries, de l’utilisation des matières premières et notamment l’interdiction de l’utilisation des produits subventionnés, comme la farine, l’huile végétale et le sucre subventionnés et à usage domestique. Ce programme comporte aussi la vérification de la non-utilisation de colorants prohibés, comme le colorant dit E102. 

Ce programme veillera aussi  au respect de la transparence des transactions commerciales dans les autres secteurs commerciaux précités. Il a noté que le consommateur doit savoir choisir les espaces de vente légaux et organisés (magasins, boutiques,  grandes surfaces de commerce…) et doit éviter la fréquentation des points de vente anarchiques qui ne donnent aucune importance aux règles d’hygiène. 

Charger plus d'articles
Charger plus par Hichem BENZARTI
Charger plus dans Economie

Laisser un commentaire