La vie des associations à Kairouan est intense et extrêmement variée. La plupart d’entre elles se proposent d’aider leurs adhérents sur le plan des loisirs et de l’éducation, elles s’emploient à développer les relations humaines et offrent la possibilité à leurs membres de s’adonner à un passe-temps commun.

Certaines associations poursuivent des objectifs économiques, sociaux ou autres. On pourrait citer dans ce contexte l’association «Chabab Youghaïr» qui ne cesse d’organiser des activités multidisciplinaires au profit des jeunes Kairouanais qui n’ont pas la possibilité de s’épanouir dans leur milieu familial.

C’est ainsi que du 31 décembre au 14 janvier courant, tous les membres de cette association, que dirige Khaled Miled, organisent la 5e session du festival des Journées des jeunes de Kairouan dont le programme comporte notamment la visite du centre «La voix de l’enfant» et du centre Sidi El Hani abritant les mineurs délinquants, une session de formation au profit des jeunes concernant les techniques du dialogue et de la vie participative, un café-culture relatif à la situation critique dans le domaine de l’éducation.

En outre, on honorera des enseignants retraités, on inaugurera le monument «I love Kairouan» et on organisera des compétitions culturelles dans le domaine de la peinture et de l’écriture.

Charger plus d'articles
Charger plus par Fatma ZAGHOUANI
Charger plus dans Société

Laisser un commentaire