A la direction régionale du commerce de Sousse, 62 infractions économiques ont été relevées pour non-conformité aux normes d’hygiène dans les unités de préparation des gâteaux, les points de vente des volailles, des jouets et des cadeaux. On a saisi, en outre,  711 litres d’huile végétale subventionnée. Une  reprise normale de la distribution des bouteilles à gaz enregistrée dès le 15 décembre 2020 a été constatée.

Durant la dernière semaine de l’année précédente 2020,  les trois équipes mixtes du contrôle économique, à savoir celles de la direction régionale du commerce, de la santé et de la police municipale, ont intensifié leurs visites et inspections, ciblant les unités de préparation des gâteaux, les points de vente des volailles, des jouets et des cadeaux.

Elles ont relevé 62 infractions économiques relatives à la fabrication et vente des produits non-conformes aux normes d’hygiène et de qualité, surtout dans le secteur de la préparation des gâteaux, ainsi que dans le secteur des jouets, à cause d’un manque de transparence des transactions commerciales (défaut d’affichage des prix, absence de factures…). De même, les agents du contrôle, relevant des trois équipes précitées, ont saisi 29 tartes et gâteaux ainsi que des additifs et matières premières impropres à la consommation.

Entrepôt clandestin

Faut-il signaler également que les agents du contrôle économique, relevant de la direction régionale du commerce, ont réussi à mettre la main sur un entrepôt clandestin à Sousse-ville, dans lequel ils ont saisi 711 litres d’huile végétale subventionnée destinés à être revendus  aux industriels, artisans et restaurateurs, et ce, après les avoir mis dans des bidons de 5 litres. Une enquête économique a été ouverte pour déterminer les tenants et les aboutissants de cette affaire.

Côté approvisionnement des marchés locaux et des points de vente en bouteilles de gaz, la direction régionale du commerce de Sousse a enregistré une reprise normale de la distribution des bouteilles de gaz, et ce, dès le 15 décembre de l’année écoulée. Le prix de la bouteille de gaz reste inchangé, soit 7.700 dinars.

En ce qui concerne le prix des produits subventionnés (pain, farine, huile végétale…), il y a lieu de signaler l’institution d’une augmentation d’un montant de 100 millimes /kg pour le prix du kg de sucre. C’est ainsi que le prix du kg du sucre  en vrac emballé est fixé actuellement à 1.520 millimes et celui en morceaux est fixé à 1.945 millimes.

Notons que cette augmentation du prix du sucre a été instituée selon l’article 23 de la loi des finances pour la gestion de l’année en cours 2021, laquelle est entrée en vigueur dès le 1er  janvier 2021.

Charger plus d'articles
Charger plus par Hichem BENZARTI
Charger plus dans Economie

Laisser un commentaire