Malgré plusieurs absences, Mourad Okbi a bien préparé mentalement sa troupe.

Face au CAB, les Aghlabides étaient privés des services de plusieurs éléments, tels Métiri, Rebaï et Romdhani. A ajouter le départ de Tahi, Guesmi, Haj Fraj et bien d’autres, outre que certains ont mis en doute les qualités des jeunes joueurs lancés cette saison.  Dès l’entame de la rencontre, Okbi a donné des consignes aux défenseurs de garder leur sérénité face à la rapidité des attaquants cabistes. Ainsi, Chortani et Slimen se sont montrés appliqués tactiquement, tout en affichant une bonne condition physique. Ils ont annihilé toutes les actions de Mkaddem, Jerbi et Bangoura. Les jeunes Hleli et Dhouibi ont prêté main-forte à leurs camarades en défense et en attaque. La formation aghlabide est à créditer d’une bonne rencontre, avec une mention spéciale pour Bouraoui, auteur d’une prestation spectaculaire. Il a agréablement surpris les quelques supporters présents par son engagement et son abattage.

Satisfaisant

Bref, voilà la JSK telle que ses supporters l’aiment : audacieuse, motivée et opportuniste à souhait. Et, l’air satisfait, Okbi nous a fait la déclaration suivante : «C’est un résultat qui vient au bon moment pour dissiper le doute et nous relancer dans la compétition. Malgré les absences d’éléments déterminants, j’ai axé mon travail sur la préparation mentale avec deux priorités : une bonne tenue défensive et un jeu en mouvement. Seulement, mes joueurs ont confondu parfois précipitation et vitesse d’exécution et n’ont pas eu la force de caractère qu’il fallait pour aller jusqu’au bout de leurs intentions. Nous allons nous y atteler dans les prochaines rencontres».

L’empreinte du coach Okbi était derrière la bonne prestation des camarades de Ragoubi qui sont parvenus à arrêter l’hémorragie des défaites.

Ragoubi : encore du travail

Pour une première apparition après une longue absence, il serait injuste de juger un joueur. Ragoubi s’est blessé durant la période des matches barrages et sa reprise au début de cette saison n’a pas duré plus d’une mi-temps face au CA avant de garder le repos. Le revoilà de nouveau opérationnel.

Tout le monde attend beaucoup de lui. Au cours de la deuxième partie du match face au CAB, il a redonné l’équilibre au milieu du terrain et a failli surprendre le gardien Mathlouthi (80e). Il est vrai qu’il montre beaucoup de sérieux pendant les entraînements, mais cela demeure insuffisant pour réussir. Ce régisseur d’expérience est doué de qualités techniques et athlétiques. Toutefois, il est appelé à redoubler  d’effort pour convaincre et continuer à faire partie des plans du staff technique.

Charger plus d'articles
Charger plus par Mohamed Sahbi CHAFRA
Charger plus dans Sport

Laisser un commentaire