Le ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique a appelé les doctorants chercheurs, en grève de la faim, à interagir positivement avec le processus de négociation et à mettre fin à la grève afin de protéger leur santé en premier lieu.

Le ministère a exprimé, dans un communiqué rendu public mardi, son étonnement face à l’escalade, qualifiée de sans précédent, et le refus des sit-inneurs le processus de négociations malgré un accord conclu vendredi dernier portant sur les axes principales de la feuille de route.

Le ministère a rappelé son attachement à trouver des solutions radicales au problème de recrutement des doctorants chercheurs en chômage avec la participation des représentants du gouvernement, de l’UGTT ainsi que des représentants des protestataires. Le ministère a rappelé par la même occasion son engagement à respecter la politique de dialogue et de négociation avec responsabilité et sérieux.

Des doctorants chercheurs ont empêché le personnel, au niveau de la direction centrale, d’accéder à leur poste de travail suscitant ainsi un climat social instable et entravant le déroulement du travail d’un bien public, selon la même source.

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse avec TAP
Charger plus dans à la une

Laisser un commentaire